alimentic soundcloud

Advertisements

Franck Schweitzer aka Zama

Au fil de son évolution le travail de Franck Schweitzer/Zama tend vers une forme plus épurée, il associe toujours images et sons mais les inclusions vidéo, les images animées laissent plus de place à la narration, même implicite, devinée. Il se concentre sur des éléments sinon cachés du moins devenus invisibles au plus grand nombre alors que chacun de nous les porte en soi et c’est ce qui résonne profondément chez l’auditeur.

La dimension temporelle se retrouve ainsi dans des performances live développées à la manière de rituels et dans des disques qui gardent cohérence et spontanéité.
La musique classique indienne l’accompagne depuis longtemps et il était logique que Zama se frotte à la forme du raga avec son approche à la fois passionnée, respectueuse mais aussi moderne et iconoclaste quitte à prendre des libertés par rapport à la pure tradition. Ce thème, la confrontation des formes technologiques et des formes antiques, des mythologies du passé avec celles du présents, trouve en « Raga Machine » un prolongement naturel, intrigant et séduisant à l’image de la magnifique pochette du disque.

Throughout its evolution Zama/ Franck Schweitzer’s work tends towards a more pure form, always combining images and sounds, now video inclusions and animations allow more place to narration, even implied or guessed. It focuses on elements, if not hidden, at least which became less visible to most, while each of us carries them within himself and that is what resonates deeply into the listener.
The temporal dimension is thus found in live performances developed in the manner of rituals and on records that keep consistency and spontaneity.
Indian classical music accompanies him since a long time and it was logical that Zama grabs the form of the raga with his passionate, respectful but also modern and iconoclastic approach, free to take liberties with the pure tradition. This theme, the confrontation of technologic forms with ancient forms, of mythologies from the past with those of the present , finds in ” Raga Machine” a natural extension , intriguing and seductive as the beautiful album cover

AcousramA “la voix acousmatique”

AcousramA (www.acousrama.com) est un compositeur électroacoustique/artiste sonore Franco-Canadien.
La relation entre ordre et désordre/ hauteurs et textures a défini son esthétique au travers d’un usage intensif de l’objet sonore comme élément structurel de sa musique. Il a étudié le piano, la guitare, la composition instrumentale et électroacoustique à Montréal et au conservatoire de Paris. Il a présenté son travail en Europe (France, Angleterre, Espagne, Italie), au Canada, aux États-unis, au Pérou et au Chili. Il a vécu à Lima (Pérou) entre 2008 et 2010 et y a créé l’association “Sonus mordicus” (www.sonusmordicus.org) dont le but est la diffusion de la musique électroacoustique/concrète via des conférences, ateliers et des expériences sociétales somme “arts sonores en Amazonie”. En 2012, avec “Sonus mordicus” il a commencé (on ne termine jamais) la constitution d’un orchestre de haut-parleurs (acousmonium) pour facilliter la diffusion de la musique électroacoustique. AcousramA est à ce jour (2014) l’auteur d’une cinquantaine de pièces électroacoustiques ou instrumentales.

AcousramA ( http://www.acousrama.com ) is a French -Canadian electroacoustic composer / sound artist . The relationship between order and disorder / heights and textures defined his aesthetic through extensive use of the sound object as a structural element of his music.

He studied piano, guitar , instrumental and electroacoustic composition at the Conservatory of Montreal and Paris .

He presented his work in Europe ( France , England, Spain , Italy) , in Canada, the United States , Peru and Chile.

He lived in Lima (Peru) between 2008 and 2010 and created the association ” Sonus mordicus ” ( http://www.sonusmordicus.org ) whose purpose is the diffusion of electroacoustic musique / musique concrète through conferences , workshops and experiences such as ” sound art in the Amazon .”

In 2012 , with ” Sonus mordicus ” he began (it never ends ) the establishment of an orchestra of loudspeakers ( acousmonium ) to diffuse electroacoustic music.

AcousramA is today (2014) the author of fifty electroacoustic or instrumental pieces .