Adriaan Lokman & Oscar van Dillen

Advertisements

Il y aura bientôt plus de morts que de vivants sur Facebook

Chaque minute, trois personnes inscrites sur Facebook meurent dans le monde et autant de profils sont laissés à l’abandon ou transformés en pages posthumes. Un au-delà numérique qui pose des questions juridiques et psychologiques.

D'ici cinq ans, le nombre de profils de personnes décédées sur Facebook devrait dépasser celui de personnes vivantes.
D’ici cinq ans, le nombre de profils de personnes décédées sur Facebook devrait dépasser celui de personnes vivantes. © Getty / Ferrantraite

 

C’est un chiffre impressionnant. Les profils d’utilisateurs décédés peuplent le réseau social Facebook et pourraient, d’ici quelques années, être plus nombreux que ceux des vivants. Facebook deviendrait-il alors un cimetière digital géant ?

Continue Reading