dissonance cognitive

Un éleveur sauve son troupeau de l’abattoir et devient végétarien

Changez de mode de vie avant de devenir chèvre. | Sam Carter via Unsplash

Sivalingam Vasanthakumar était éleveur de bétail dans le comté de Devon en Angleterre. Le 28 janvier, il était en route vers l’abattoir avec ses vingt agneaux. À mi-chemin, il décide de changer d’itinéraire. Sivalingam va rouler 341 kilomètres en direction d’un sanctuaire pour animaux afin d’y déposer ses ovins. Depuis ce jour, il est devenu végétarien et fait à présent pousser des légumes.
Vasanthakumar n’est pas le seul fermier à avoir radicalement changé sa vision des choses. En 2017, Jay Wild, agriculteur à la ferme de Bradley Nook dans le Derbyshire, a également sauvé la peau de son troupeau et est devenu vegan. Son histoire a fait l’objet d’un film, 73 cows, qui a été nominé à la British academy film and televisons art (BAFTA).
Qu’est-ce qui a provoqué un tel revirement chez ces éleveurs après des années à exercer le métier? Fiona Buckland, coach de vie, explique au Guardian qu’il s’agit d’une dissonance cognitive fondamentale: «La façon dont vous vivez votre vie ne correspond plus totalement à ce que vous ressentez. Vos valeurs personnelles ne s’alignent plus sur la performance personnelle.»

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s